Débosselage sans peinture près de Bordeaux : K'art DSP

Qu’est-ce que le débosselage sans peinture (DSP) ?

C'est une technique apparue il y a une quarantaine d'années sur les lignes de fabrication automobile.

Les constructeurs l'utilisaient en fin de ligne de montage pour redresser les légères déformations qui pouvaient être faites lors de l'assemblage d'une voiture.

Avec le temps, cette pratique et le matériel se sont développés, pour arriver aujourd’hui à un résultat de débosselage pouvant aller jusqu’à la réparation d’un impact de la taille d’un ballon de foot.

Votre peintre debosseleur un expert à votre disposition

Les avantages du débosselage sans peinture

Demander un débosseleur sans peinture présentes de multiples avantages :

  • Temps d’immobilisation du véhicule réduit
  • Délai d’intervention (1 à 2 heures en moyenne)
  • Ecologique (pas de peinture, pas de solvant)
  • Peinture d’origine conservée donc pas de différence de teinte
  • Economique 60% moins cher qu’une réparation traditionnelle

Quand faire appel à un débosseleur ?

Tant que la peinture n’est pas cassée ou rayée et sous réserve de faisabilité.

Cela permet de réparer plusieurs types d’impacts sur les carrosseries des véhicules :

  • Coup de portière
  • Coup de caddie
  • Impact de grêle
  • Tout impact de projectile (caillou, ballon …)

Une expertise de la bosse est indispensable avant chaque intervention.

Il est possible que la prestation ne soit plus adaptée et qu'il faille alors vous diriger vers un carrossier.

Le materiel

Débosselage sans peinture

Les techniciens ont besoin d'outils spécifiques pour travailler :

  • Une lampe à LED afin de voir l’évolution de l’impact sous les poussées du technicien.
  • De nombreuses barres courbées de différentes façons afin d'atteindre l'arrière de la zone de déformation.
  • Des ventouses et un marteau à inertie afin de pouvoir faire les bosses non accessibles à la barre. 

La technique

Le technicien exerce de multiples poussés à l’aide de barres courbées sur l’arrière de la tôle afin de redresser l’impact sans abimer la peinture.

Toutefois, les poussées doivent être suffisamment fortes pour ramener la tôle, mais assez douces pour ne pas craquer la peinture et le vernis.

Si toutefois l’impact n’est pas accessible par l’arrière, des ventouses seront utilisées. Collées au centre de la bosse, on utilisera un marteau à inertie pour tirer la ventouse et faire revenir la tôle progressivement. 

Pour plus d’informations, contactez votre débosseleur sans peinture à Belin-Béliet

K'art DSP à Belin-Béliet

Avant

Après